Liberté 0, si on en parlait ?

Intervenant(s) : Armony ALTINIER

  • Langue : Français
  • Niveau : Débutant
  • Type d'événement : Atelier
  • Date : Mercredi 10 juillet 2013
  • Horaire : 15h00
  • Durée : 60 minutes
  • Lieu : K.4.201

Vidéo : http://video.rmll.info/videos/liberte-0-si-on-en-parlait/

Fils rouges : AtelierAu quotidienEnjeux sociétaux
Public cible : DécideursGeeksGrand publicProfessionnels

Résumé

Le logiciel libre tel que défini par Richard Stallman compte quatre libertés. Or, la liberté 0, celle qui constitue la base de la Liberté et sans laquelle les autres n’auraient pas de sens, mérite qu’on lui accorde plus d’attention que ce n’est fait habituellement.

La liberté 0, c’est la liberté d’exécuter le logiciel. C’est-à-dire qu’il faut avoir le droit de faire fonctionner le logiciel librement, sans craindre de poursuite liée à une licence d’utilisation restrictive. Or, avoir le droit juridique et théorique d’utiliser un logiciel n’a aucun sens si l’on n’est pas en mesure de réellement l’utiliser, comme lorsqu’il est inaccessible à certaines personnes en situation de handicap par exemple.

Et si on dépassait la question de la seule utilisation théorique donnée par une licence pour s’intéresser aux utilisateurs, ceux-là mêmes sans qui la Liberté n’aurait pas d’intérêt ?

Au cours de cet atelier, je vous propose de réfléchir ensemble à ce sujet et de définir des actions concrètes pour promouvoir la Liberté pour tous.

Biographie

Militante pour la Liberté depuis son enfance, c’est en faisant l’expérience elle-même de problèmes de mobilité qu’Armony ALTINIER a découvert la force du Web et des logiciels libres en tant que vecteur d’intégration .

Armony a créé en 2009 le groupe de travail "accessibilité et logiciels libres" au sein de l’association April, et l’a animé jusqu’en novembre 2012. Elle est l’auteure d’un livre sur l’accessibilité du Web et intervient à titre professionnel en tant que consultante et formatrice en accessibilité numérique au sein de la société ACS Horizons, qu’elle dirige.